Groupe de base

2212 Technologues et techniciens/techniciennes en géologie et en minéralogie

Les technologues et techniciens en géologie et en minéralogie assurent un soutien technique et des services, ou peuvent travailler indépendamment dans les domaines de l'exploration et l'exploitation pétrolières et gazières, de la géophysique, du génie du pétrole, de la géologie, de l'exploitation minière et du génie minier, de la minéralogie, de la métallurgie extractive et de la physique, du génie métallurgique et de la protection de l'environnement. Ils travaillent pour des sociétés pétrolières et minières, des firmes d'experts-conseils et d'ingénierie, pour les gouvernements et des établissements d'enseignement ainsi que pour diverses entreprises dans les secteurs de la fabrication, de la construction et des services d'utilité publique.

Exemples d'appellations d'emploi

essayeur/essayeuse
technicien/technicienne de l'étude des gisements
technicien/technicienne de registre des données
technicien/technicienne du pétrole
technicien/technicienne en exploration sismique
technicien/technicienne en géologie
technicien/technicienne en minéralogie
technicien/technicienne en mécanique des roches
technicien/technicienne en pétrologie
technologue d'eaux souterraines
technologue des mines
technologue en génie minier
technologue en génie pétrolier
technologue en géophysique
technologue en géoscience marine
technologue en soudage
technologue métallurgiste

Consulter toutes les appellations d'emploi

Fonctions principales


Les technologues et techniciens en géologie et en minéralogie exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
Technologues en géologie et en minéralogie
  • effectuer ou diriger des levés géologiques, géophysiques, géochimiques, hydrographiques ou océanographiques, des tournées de prospection, des forages d'exploration, des diagraphies de sondage, ou des programmes de levés de mines souterraines;
  • configurer et utiliser des instruments et de l'équipement de diagraphie de sondage et de levés géophysiques et en assurer l'entretien;
  • préparer des notes, des croquis, des cartes géologiques et des coupes transversales;
  • préparer, reporter ou analyser des données sismiques, gravimétriques et diagraphiques ou autres données géophysiques et de levés;
  • aider les ingénieurs et les géologues dans l'évaluation et l'analyse des réserves de pétrole et de minéraux;
  • préparer des échantillons de roches, de minéraux ou de métal ou en surveiller la préparation et effectuer des essais chimiques et physiques en laboratoire;
  • effectuer ou participer à l'exécution de vérifications environnementales, à la conception de mesures visant à minimiser les effets néfastes sur l'environnement des exploitations minières ou pétrolières et gazières nouvelles ou agrandies ainsi qu'à la mise au point de mesures de gestion des déchets ou autres mesures destinées à protéger l'environnement;
  • surveiller, au besoin, le forage, la complétion et le reconditionnement de puits de pétrole ou de gaz;
  • effectuer, s'il y a lieu, des études et des programmes se rapportant au développement minier, aux méthodes d'extraction minière, à la ventilation, à l'éclairage et au drainage des mines ainsi qu'au contrôle des pressions des terrains ou surveiller, s'il y a lieu, l'exécution de ces études et programmes;
  • aider, s'il y a lieu, les ingénieurs et les métallurgistes à spécifier la sélection des matériaux, des systèmes de traitement des métaux ou de protection contre la corrosion;
  • aider, s'il y a lieu, les hydrogéologues dans l'évaluation des nappes phréatiques et de la circulation des puits ainsi que dans la rédaction des rapports;
  • élaborer, s'il y a lieu, des devis de traitement à la chaleur des métaux ou de soudage, concevoir des montages de soudage, localiser les procédés de soudage ou les problèmes de qualité et surveiller les projets de soudage;
  • coordonner, s'il y a lieu, les activités des membres de l'équipe durant les prospections sismiques.

  • Techniciens en géologie et en minéralogie
  • participer aux levés géologiques, géophysiques, géochimiques, hydrographiques ou océanographiques, aux tournées de prospection, aux forages d'exploration, aux diagraphies ou aux programmes de levés de mines souterraines ainsi qu'aux vérifications environnementales et à des activités connexes de protection de l'environnement;
  • utiliser des instruments et de l'équipement de diagraphie de sondage et de levés géophysiques et en assurer l'entretien;
  • préparer des notes, des croquis, des cartes géologiques et des coupes transversales;
  • aider à préparer, à reporter ou à analyser des données sismiques, gravimétriques et diagraphiques ou autres données géophysiques et de levés;
  • aider à la préparation d'échantillonnage de roches, de minéraux et de métaux et à la conduite des essais physiques et chimiques en laboratoire;
  • aider dans les études hydrogéologiques, sur place et en laboratoire, et dans la rédaction de rapports;
  • mettre en oeuvre une gamme restreinte de fonctions techniques pour appuyer les travaux en géologie, en géophysique ou en génie du pétrole et des mines.


  • Conditions d'accès à la profession

    1
    • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans en technologie géologique, en pétrologie, en génie du pétrole, en technologie hydrogéologique ou des nappes phréatiques, en extraction minière, en génie minier, en minéralogie, en métallurgie ou en soudage est habituellement exigé des technologues en géologie et en minéralogie.
    • 2
    • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans en électronique est habituellement exigé des technologues en géophysique.
    • 3
    • Un diplôme d'études collégiales de un à deux ans dans un domaine connexe est exigé des techniciens en géologie et en minéralogie.
    • 4
    • L'accréditation en géologie et en minéralogie ou dans un domaine connexe est octroyée par les associations provinciales ou de technologues et techniciens en génie ou en sciences appliquées et peut être exigée par les employeurs.
    • 5
    • Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels du Québec est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.
    • 6
    • Un stage pratique, d'une durée habituelle de deux ans, est exigé avant l'accréditation.

    Renseignements supplémentaires

    • La mobilité parmi les professions de ce groupe de base est limitée.
    • La mobilité peut être possible entre les professions en technologie géophysique et les professions en électronique.
    • La mobilité peut être possible entre les professions comprises dans ce groupe et celles des domaines connexes en génie civil.

    Appellations à ne pas confondre

    • Entrepreneurs/entrepreneuses et surveillants/surveillantes du forage et des services reliés à l'extraction de pétrole et de gaz (8222)
    • Personnel technique en géomatique et en météorologie (2255)
    • Surveillants/surveillantes de l'exploitation des mines et des carrières (8221)
    • Technologues et techniciens/techniciennes dont les tâches principales sont d'effectuer des tests en laboratoire (voir 2211 Technologues et techniciens/techniciennes en chimie )
    • Technologues et techniciens/techniciennes en génie civil (2231)
    • Technologues et techniciens/techniciennes en génie électronique et électrique (2241)