Groupe de base

2244 Mécaniciens/mécaniciennes, techniciens/techniciennes et contrôleurs/contrôleuses d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs

Les mécaniciens, les techniciens et les contrôleurs d'avionique et d'instruments et d'appareillages électriques d'aéronefs installent, règlent, réparent et révisent les systèmes avioniques et les instruments et appareillages électriques d'aéronefs. Ce groupe de base comprend également les inspecteurs en avionique qui vérifient les instruments et les appareillages électriques et électroniques à la suite du montage, de modifications, de réparations ou de révisions. Les travailleurs dans ce groupe de base travaillent dans des entreprises de fabrication, d'entretien, de réparation et de révision d'aéronefs, et pour des lignes aériennes et d'autres opérateurs d'aéronefs.

Exemples d'appellations d'emploi

inspecteur/inspectrice d'instruments de bord
inspecteur/inspectrice en avionique
mécanicien/mécanicienne d'instruments d'aéronef
mécanicien/mécanicienne de réparation et de révision d'instruments d'aéronef – avionique
technicien/technicienne d'entretien – avionique
technicien/technicienne d'entretien d'aéronef (TEA) – avionique
technicien/technicienne d'instruments d'aéronef
technicien/technicienne d'équipement électrique d'aéronef
technicien/technicienne en avionique
électricien/électricienne d'aéronefs

Consulter toutes les appellations d'emploi

Fonctions principales


Les principales fonctions exercées dans certaines professions incluses dans ce groupe de base sont résumées ci-dessous :
Mécaniciens et techniciens d'instruments d'aéronefs
  • réparer, réviser, installer, calibrer et essayer les instruments d'aéronefs.

  • Mécaniciens et techniciens en équipement électrique d'aéronef
  • réparer, réviser, modifier, installer et essayer les systèmes et équipements électriques d'aéronefs.

  • Mécaniciens et techniciens en avionique
  • rechercher les causes des pannes, réparer, réviser, essayer, modifier, installer et inspecter les systèmes d'avionique et les composantes électroniques d'aéronefs, y compris l'équipement de communication, de navigation et de pilotage automatique.

  • Inspecteurs en avionique
  • vérifier et inspecter les systèmes avioniques et les instruments et les appareillages électriques d'aéronefs; attester que les travaux d'installation, d'entretien, de réparation et de révision satisfont aux normes de performance et de sécurité de Transports Canada et de la compagnie.


  • Les mécaniciens et les techniciens d'aéronefs qui travaillent dans des ateliers de réparation et de mise au point testent des composantes électriques et électroniques ainsi que des composantes d'instruments.Les mécaniciens et techniciens en avionique qui travaillent dans des hangars d'entretien recherchent les causes des pannes, effectuent des réparations et installent et inspectent les systèmes et les composantes des aéronefs.

    Conditions d'accès à la profession

    1
    • Un diplôme d'études collégiales de deux à trois ans en avionique ou en électronique est exigé des mécaniciens et techniciens d'instruments et des mécaniciens et techniciens en avionique.
    • 2
    • Un diplôme d'études collégiales en technique d'appareillages électriques ou électroniques est exigé des mécaniciens et techniciens en équipement électrique d'aéronef.
    • 3
    • Quatre années de formation en milieu de travail ou l'apprentissage en entreprise sont exigées de tous les mécaniciens et techniciens dans ce groupe de base.
    • 4
    • Une formation de niveau collégial de deux à trois ans en avionique ou en électronique
      et
      trois à cinq ans d'expérience en tant que mécanicien ou technicien en avionique sont exigés des inspecteurs en avionique.
    • 5
    • Une licence de technicien d'entretien d'aéronefs (TEA) (catégorie E – avionique) de Transports Canada est exigée des mécaniciens, techniciens et inspecteurs en avionique qui signent des libérations d'entretien et qui attestent de la navigabilité des aéronefs.
    • 6
    • Les membres de certaines des professions incluses dans ce groupe de base peuvent obtenir une certification spécialisée du Conseil canadien de l'entretien des aéronefs.
    • 7
    • Au Québec, l'appartenance à l'Ordre des technologues professionnels du Québec est exigée pour utiliser le titre de technologue professionnel.

    Renseignements supplémentaires

    • Les inspecteurs en avionique et les mécaniciens et techniciens d'entretien peuvent obtenir sur leur licence de TEA des annotations leur permettant de vérifier et de certifier une gamme plus variée d'aéronefs et de systèmes d'aéronefs.
    • La licence de TEA peut être obtenue si les critères d'études et de formation mentionnés ci-dessus sont respectés à condition de réussir les examens de TEA de Transports Canada.
    • Dans certaines spécialisations seulement, l'expérience permet d'accéder à des postes de supervision.

    Appellations à ne pas confondre

    • Électromécaniciens/électromécaniciennes (7333)
    • Inspecteurs/inspectrices de la navigabilité aérienne (voir 2262 Inspecteurs/inspectrices d'ingénierie et officiers/officières de réglementation )
    • Mécaniciens/mécaniciennes d'aéronefs et d'entretien qui effectuent l'entretien et la vérification de structures d'aéronefs et de systèmes mécaniques, hydrauliques ou à propulsion (voir 7315 Mécaniciens/mécaniciennes et contrôleurs/contrôleuses d'aéronefs )
    • Monteurs/monteuses d'aéronefs et contrôleurs/contrôleuses de montage d'aéronefs (9521)
    • Techniciens/techniciennes et mécaniciens/mécaniciennes d'instruments industriels (2243)