Groupe de base

4033 Conseillers/conseillères en information scolaire

Les conseillers en information scolaire conseillent les étudiants inscrits et éventuels sur leur formation scolaire, leur carrière et leur développement personnel, et coordonnent les services de counseling offerts aux étudiants, aux parents, aux enseignants, aux membres de la faculté et au personnel. Ils travaillent dans des commissions ou des conseils scolaires, et dans des établissements postsecondaires.

Exemples d'appellations d'emploi

conseiller scolaire/conseillère scolaire
conseiller/conseillère de services aux étudiants
conseiller/conseillère en information scolaire
conseiller/conseillère en orientation de carrière – éducation

Consulter toutes les appellations d'emploi

Fonctions principales


Les conseillers en information scolaire exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :
  • conseiller les étudiants concernant des questions scolaires telles que les choix de cours et de programmes, les horaires et l'emploi du temps, l'adaptation scolaire, l'assiduité et les techniques d'étude;
  • conseiller les étudiants sur les carrières et les questions professionnelles, y compris la prospection et la planification de carrières, la rédaction de curriculum vitae, les compétences en entrevue et les stratégies de recherche d'emploi, et leur fournir toute une gamme d'information sur les études et les carrières;
  • coordonner les programmes d'alternance travail-études et de transition entre l'école et le travail ainsi que la prestation de services de counseling et de renseignements offerts aux étudiants, aux parents, aux enseignants et au personnel de l'administration scolaire, tels que des services d'information sur les carrières, des séances de développement professionnel et l'interaction avec d'autres établissements scolaires;
  • discuter avec les enseignants et les parents ou d'autres membres de l'administration scolaire et des spécialistes, comme les psychologues, les orthophonistes et les travailleurs sociaux, des différentes questions et préoccupations, et consulter les administrateurs et les agences communautaires au sujet des programmes et des ressources;
  • administrer et interpréter les tests d'intelligence, de personnalité, d'orientation professionnelle, d'aptitudes et d'intérêts;
  • former et coordonner des groupes ou des ateliers sur les techniques d'étude en milieu secondaire, collégial et universitaire, notamment sur la prise de notes, les stratégies de préparation aux examens et l'angoisse qu'ils causent, et la gestion du temps;
  • visiter les collèges et les écoles secondaires pour dispenser de l'information sur les études aux étudiants éventuels, aux parents et aux conseillers;
  • coordonner ou participer à des programmes d'orientation des étudiants dans les collèges et les universités;
  • voir au recrutement par les employeurs d'étudiants qui terminent leurs études collégiales ou universitaires ainsi qu'au placement d'étudiants en stages de travail;
  • conseiller les étudiants au sujet de questions personnelles et sociales telles que la consommation d'alcool et de drogues, la dépression, la sexualité, les troubles de l'alimentation, l'anxiété, le respect de soi, les problèmes familiaux, les relations avec autrui et la maîtrise de la colère;
  • conseiller les étudiants qui vivent une crise, par exemple le décès d'un ami ou d'un membre de la famille, les tendances suicidaires et les mauvais traitements;
  • superviser, s'il y a lieu, les programmes d'aide par les pairs offerts en milieu scolaire;
  • superviser, s'il y a lieu, les stages d'expérience pratique des étudiants diplômés en orientation;
  • enseigner, s'il y a lieu, à des classes régulières.


Conditions d'accès à la profession

1
  • Un baccalauréat en orientation, en développement de carrière, en éducation ou en sciences sociales est exigé des conseillers qui travaillent en milieu scolaire.
  • 2
  • Une maîtrise en psychologie de l'orientation ou dans un domaine connexe, comme la psychologie de l'éducation, la psychologie du développement ou le travail social est habituellement exigée.
  • 3
  • Les conseillers en information scolaire qui travaillent dans les établissements d'enseignement postsecondaire doivent posséder un diplôme de premier cycle et parfois un grade supérieur. Une spécialisation dans un domaine particulier des études peut aussi être exigée.
  • 4
  • Au Québec, l'adhésion à L'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation et des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec est exigée pour employer la désignation professionnelle «conseiller d'orientation».
  • 5
  • Un brevet d'enseignement de la province d'emploi ainsi qu'une certaine expérience en enseignement sont habituellement exigés des conseillers qui travaillent dans les écoles.
  • 6
  • Les conseillers en information scolaire qui travaillent dans des collèges et des universités peuvent devoir obtenir un permis d'exercice de l'organisme provincial de réglementation pour les psychologues, les conseillers d'orientation ou les travailleurs sociaux.

Renseignements supplémentaires

  • Les conseillers au niveau primaire dispensent généralement des services qui sont axés davantage sur les aspects sociaux et personnels de la vie que sur les études ou le cheminement professionnel, aspects plus souvent abordés par les conseillers dans les écoles secondaires.
  • Les conseillers d'orientation qui travaillent dans les collèges, les universités et d'autres établissements peuvent se spécialiser en orientation scolaire, en counseling personnel ou social, ou en orientation professionnelle.

Appellations à ne pas confondre

  • Conseillers/conseillères en emploi (4156)
  • Enseignants/enseignantes au niveau secondaire (4031)
  • Psychologues scolaires (voir 4151 Psychologues )
  • Thérapeutes conjugaux/thérapeutes conjugales, thérapeutes familiaux/thérapeutes familiales et autres conseillers assimilés/conseillères assimilées (4153)
  • Travailleurs sociaux/travailleuses sociales (4152)